29/05/2017 15:10

Le numérique au féminin

Et pourtant… Le premier informaticien de l’histoire est une informaticienne : Ada Lovelace, née en 1815, a réalisé le premier programme informatique. Le langage ADA, conçu par le département défense des USA, lui rend honneur.

Le 13 mars dernier, au lycée Algoud Laffemas de Valence, ce sont des femmes et des étudiantes qui sont venues témoigner, informer, sensibiliser les élèves du collège Jean Macé de Porte les Valence. Ils étaient invités à découvrir leur futur lycée. L’inauguration du Campus des Métiers et des Qualifications Numérique Drôme Ardèche, dont le lycée Algoud Laffemas est la figure de proue, était une occasion rêvée pour présenter aux élèves une filière où les filles sont minoritaires, alors que les métiers du numérique sont en tension, les opportunités d’emplois en Drôme Ardèche sont effectives et nombreuses. Les femmes occupent seulement 20% des emplois dans le secteur de l’informatique, elles ne sont que 29% des diplômés des écoles d’ingénieurs, encore moins dans la spécialité informatique.


Les enjeux de la mixité des métiers sont de trois ordres *:

  • Enjeu d’égalité professionnelle (notamment du fait des conséquences de la non-mixité sur l’écart moyen de rémunération entre femmes et hommes).
  • Enjeux de liberté effective dans les choix de vie
  • Enjeu économique : en limitant les viviers de candidat.e.s, la « ségrégation professionnelle » génère des difficultés de recrutement et fait obstacle à la fluidité du marché du travail ; elle fait peser le risque d’une sous-utilisation des talents disponibles. Au niveau micro-économique, la mixité améliore la satisfaction au travail, en modifiant le climat et les relations entre salariés. 


Accueillis par l’équipe de direction du lycée, les collégiens ont bénéficié d’un programme élaboré conjointement par les chargées de mission égalité filles-garçons, relation école entreprise, et du numérique. Jacqueline Etay, directrice de recherche au CNRS et présidente de l’association Parité Science, a introduit la matinée par un exposé sur les enjeux de la mixité et a ensuite longuement échangé avec les collégiens et les collégiennes. Madame El-Kheir Aktouf, maîtresse de conférences à Grenoble INP, des étudiantes sous statut scolaire ou en apprentissage et de jeunes ingénieures diplômées de l’ESISAR ont présenté leurs métiers, les filières de formation. Les professeurs du lycée ont animé des ateliers présentant les projets pédagogiques proposés aux futurs lycéens et lycéennes.
La réussite de cette matinée a été portée par une préparation des élèves en amont. Leur engagement a été stimulé par l’organisation d’un concours photo, organisé par la Délégation Académique au Numérique.

Le gagnant a remporté une tablette offerte un partenaire du Campus des métiers et des qualifications, l’entreprise Cisco.

* Rapport IGAS N°2016-090R/IGAENR N°2017-008 Actions publiques en faveur de la mixité des métiers